Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Maison de Marie
  • La Maison de Marie
  • : Une Famille en Val d'Argent
  • Contact

Profil

  • Dom & phil
  • Blog d'une famille en Alsace, aimant le patchwork, le point de croix,la cuisine, la photo,le jardinage et les ballades.
  • Blog d'une famille en Alsace, aimant le patchwork, le point de croix,la cuisine, la photo,le jardinage et les ballades.

Contactez-moi

La Météo en Val d'Argent

Pages

P'tits Plaisirs

Une Idée pour les Vacances !!!

Référencement

22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 08:40

 

 

Trois quilteuses de la vallée ont décidé de remettre sur pied une délégation départementale pour l’association nationale France-Patchwork. Premier résultat concret hier à Rombach-le-Franc avec une journée de l’amitié partagée par une quarantaine de Haut-Rhinoises.

  •  

« L’objectif est atteint au-delà de nos espérances, il est même dépassé » souligne Delphine Bihr, la nouvelle déléguée départementale de France-Patchwork. Elle n’osait espérer autant de participantes hier pour cette première journée de l’amitié organisée sous son égide.

Depuis une dizaine d’années, l’association France Patchwork n’avait plus de délégation dans le Haut-Rhin après le départ de Christine Martin « qui a dû quitter la région car son mari a été muté » explique Françoise Fuhrer, qui l’avait précédée en assurant deux législatures maximales de deux fois trois ans. « Je suis ravie que quelqu’un reprenne le flambeau ! » s’exclame la Turkheimoise, « elles ont l’air drôlement dynamiques, les trois qui ont repris ! »

« Notre mot d’ordre, c’est le partage »

Un trio, c’est le minimum requis pour lancer une délégation selon les statuts de l’association nationale créée en 1984 et qui compte quelque 10 000 membres. Les trois quilteuses sont toutes habitantes de la vallée et se sont rencontrées au club de l’ASCLVL de Lièpvre.

« À l’occasion du dernier carrefour européen du Patchwork, nous avons rencontré la présidente nationale, Catherine Bonte, nous avons rempli les papiers et nous avons eu les statuts en novembre » explique Delphine Bihr, 43 ans, installée depuis dix ans à Rombach-le-Franc. Animatrice au périscolaire de La Vancelle, elle est parisienne d’origine, tout comme Corinne Arribat, 47 ans, qui habite à Sainte-Croix-aux-Mines. Trésorière de l’association, elle est gestionnaire pour une entreprise en Allemagne. Quant à Dorlène Perrin, la secrétaire, elle est originaire de Lièpvre et habite à Sainte-Marie-aux-Mines. À 44 ans, elle est clerc de notaire, et apicultrice à la Petite-Lièpvre.

Elles ont commencé par remettre en route et rédiger le bulletin de la délégation, joliment rebaptisé « Ratch Patch 68 », qui est envoyé à toutes les adhérentes. Leur invitation à la première journée de l’amitié a été un succès puisqu’une quarantaine de personnes ont répondu favorablement et se sont retrouvées hier matin dès 9 h dans l’espace Raymond-Hestin de Rombach-le-Franc, mise à disposition par la commune. « Notre mot d’ordre, c’est le partage ». Ainsi, après le petit cadeau de bienvenue (un savon artisanal fabriqué dans la vallée), les dames ont reçu chacune un kit semblable pour confectionner un « mug rug » autrement dit un petit tapis pour une tasse, un set de table miniature en somme, avec une petite pochette pour y intégrer le sachet de thé…

« Quand on tire l’aiguille, au moins, on peut papoter ! »

L’ouvrage est entièrement réalisé à la main, « à la machine, ça fait trop de bruit » justifie Corinne, « quand on tire l’aiguille, au moins on peut papoter ! » À l’heure de midi, tout le monde a mis ses victuailles en commun pour un déjeuner pantagruélique, bien dans l’esprit généreux de ces rencontres qui existent partout en France.

On n’a bien sûr pas oublié de fêter les anniversaires, notamment celui de la doyenne du groupe, Juliette, 89 ans, venue d’Eguisheim, avec ses crudités. « Ça me plaît d’être ensemble, de retrouver les copines du club de Turckheim. Ça apporte beaucoup de faire travailler ses doigts et ses méninges ! »

« C’est comme de l’art-thérapie »

À côté d’elle, une novice et jeunette de 62 ans, originaire de Sainte-Croix-aux-Mines, qui habite à Saint-Dié, et depuis un an fidèle au club Val Patch sainte-marien. « Ici, c’est super, on retrouve ceux qu’on connaît et on découvre de nouvelles… En plus, les astuces de pros qui sont là, c’est toujours bon à prendre ! »

Venue de Tagolsheim, dans le Sundgau, Christine est ravie de retrouver ses copines de Colmar, dont Ginette qui lui a appris les techniques de base. Elle philosophe volontiers, « le patchwork, ça fait du bien au moral, c’est comme de l’art-thérapie ».

La Sainte-Marienne Michèle Fluck est également enthousiaste par rapport à la renaissance de cette délégation, « cela permet des rencontres interclubs, c’est toujours sympa ! Ça fait du bien de revoir des filles qu’on n’avait pas vu depuis longtemps… Et ce kit, c’est une super idée ! »

La décoration de la salle n’a pas été négligée non plus. Sur le thème de « Tout ce qui est petit est mignon », elle a été assurée grâce à « la valise du 50 », autrement dit des patchworks envoyés par la délégation de la Manche. Des trésors voyageurs, à charge de revanche.

 

ANNE MULLER DNA DU 22/02/2015


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dom & phil - dans Val Patch
commenter cet article

commentaires

colette 27/06/2016 15:54

j'aime les courageuses . Nous avons fait comme vous dans l'eure . A bientôt Colette